Les bâtisseurs
de la
chanson québécoise
Le développement historique et le fonctionnement de l'industrie de la chanson québécoise
La chanson d'expression française

Gilles Vigneault

Jos Monferrand

JOS MONTFERRAND est enregistrée pour la première fois à Québec par le folkloriste Jacques Labrecque au printemps 1959. Cette chanson au langage turbulent est bannie des ondes radio comme le rappelle le chercheur Robert Thérien. Cependant, les nombreuses tournées de Vigneault dans les boîtes à chansons dès 1960, ses collaborations au cinéma ainsi que les nombreux prix accordés à ses chansons au Québec, au Canada et dans les festivals européens (France, Pologne, etc.) depuis 1964 achèveront de le consacrer poète populaire et chantre du pays. On a dit de Gilles Vigneault qu'il incarne le Québécois en pleine période d'affirmation nationale, autant que Félix incarne le Canadien au sein des premiers émois de la Révolution Tranquille.
texte de Danielle Tremblay

Jos Monferrand

Le cul su'l'bord du Cap Diamant, les pieds dans l'eau du St-Laurent 
J'ai jasé un p'tit bout d'temps avec le grand Jos Monferrand  
D'abord on a parlé de vent, de la pluie puis du beau temps
Puis j'ai dit : «Jos dis-moi comment que t'es devenu aussi grand 
Que t'es devenu un géant» 

Le cul su'l'bord du Cap Diamant, les pieds dans l'eau du St-Laurent 
J'ai jasé un p'tit bout d'temps avec l'eau pis le firmament. 

Là Jos m'a dit : «Mon p'tit garçon, Ah! si t'apprends bien ta leçon
Tu viendras qu'ça sera pas long à faire des pas de cent pieds d'long» 
J'ai dit : « Jos, faut qu'ça décolle parc'que j'viens d'sortir d'l'école 
Puis qu'par ici passé vingt ans t'es gréyé pour perdre ton temps,  
Ah t'es gréyé pour perdre ton temps» 

Le cul su'l'bord du Cap Diamant, les pieds dans l'eau du St-Laurent
J'ai jasé un p'tit bout d'temps avec le grand Jos Monferrand 

Si tu veux faire un vrai géant, va boire à même la rivière
Assieds-toi sur les montagnes puis lave-toi dans l'océan 
Essuie-toi avec le vent, éclaire-toi avec la lune
Dors les pieds su'l'bord d'la dune puis la tête au bout du champ 
Et puis la tête au bout du champ 

Le cul su'l'bord du Cap Diamant, les pieds dans l'eau du St-Laurent
C't'une posture de premier plan pour te donner de l'entregent

Puis un beau jour tu sentiras en-dessous d'tes pieds tourner la terre
Puis tu comprendras le chinois aussi bien qu'la reine d'Angleterre 
Tu sauras fermer ta gueule, t'arrêteras d'faire des sparages  
Pour écouter les nuages, mais petit gars tu s'ras tout seul 
Mais mon p'tit gars tu seras tout seul  

Le cul su'l'bord du Cap Diamant, les pieds dans l'eau du St-Laurent  
C'est pas l'diable pour faire d'l'argent, mais c'est bien bon pour passer l'temps

J'ai jamais vu Jos Monferrand mais j'ai suivi sa p'tite idée
Quand j'ai voulu m'arrêter, j'avais déjà l'âme d'un géant 
Je suis r'monté su'l Cap Diamant pour raconter mon histoire
Resté là à la nuit noire à parler pour l'air du temps
Puis à parler pour l'air du temps

Le cul su'l'bord du Cap Diamant, les pieds dans l'eau du St-Laurent
Y'a rien d'pire pour les cancans puis pour bien dire c'est fatigant

Autant vous dire la vérité, j'ai pas grandi d'un sacré pouce
En seulement le diable me pousse quand je m'arrête de turluter 
Je r'vire un bordi-bordagne, j'mets la ville dans la campagne
Puis Tit-Jean prends son violon; que la Province trousse son jupon
Que la province trousse son jupon

Le cul su'l'bord du Cap Diamant, les pieds dans l'eau du St-Laurent
J'ai jasé un p'tit bout d'temps avec le grand Jos Monferrand 

debutdébut

© Les éditions du Vent qui Vire


Contactez-nous